Huile de sésame femme enceinte : le condiment est-il sans risque ?

Cuisine enceinteAlimentation enceinteHuile de sésame femme enceinte : le condiment est-il sans risque ?

L’huile de sésame possède de nombreuses vertus et convient aux personnes de tout âge. En période de grossesse, il est toutefois normal de se poser des questions sur les aliments autorisés et interdits. Vous souhaitez savoir si l’huile de sésame peut être consommée par les femmes enceintes ? Voici les informations nécessaires à ce sujet.

Je peux manger de l’huile de sésame

Pour être en forme lors de la grossesse, il faut avoir une bonne alimentation. L’huile de sésame est couramment utilisée en tant que condiment dans les préparations alimentaires. Elle s’invite aux plats de nouilles, de poissons, aux recettes de pâtisserie, de riz et de légumes. Ce condiment est également utilisé dans les vinaigrettes et les sauces. 

L’huile de sésame femme enceinte possède des nutriments à concentration variable suivant la qualité du produit. En effet, elle contient de la vitamine E, des antioxydants et des phytostérols comme la lécithine et la sésamoline. Des matières grasses, monosaturées, polysaturées et insaturées sont également présentes dans ce condiment.

Sa consommation offre de nombreux avantages pour les femmes enceintes à différents stades de la grossesse. Vous bénéficierez d’une meilleure digestion. L’huile de sésame femme enceinte prévient les problèmes de constipation, dissipe les cailloux dans les reins et permet de réguler la production d’urine. Elle aide à baisser le taux de mauvais cholestérol dans le sang et améliore la santé cardiaque. De plus, la femme enceinte présente moins de risque d’anémie ferriprive. L’huile de sésame offre une meilleure protection contre les kystes, fibromes et autres formations qui peuvent nuire à la gestation.

Source : Shutterstock – Par Elena Schweitzer

L’huile de sésame apporte aussi des nutriments bons pour le développement du fœtus. Elle peut donc être consommée pendant la grossesse. Il existe toutefois des détails auxquels il faut prêter attention.

Quels risques à consommer l’huile de sésame enceinte ?

Pendant une grossesse, les aliments interdits femme enceinte doivent être pris en compte. Il faut noter que l’huile de sésame est essentiellement composée d’acides gras comme l’oméga-3 et l’oméga-6. Bien que ces nutriments soient bons pour la santé, leur surconsommation peut causer des désagréments.

Parmi les effets secondaires de l’huile de sésame à forte dose, on peut citer une faible pression artérielle. Les inflammations dues au déséquilibre d’acides gras dans le corps, les éruptions cutanées et les démangeaisons font aussi partie des risques. Une baisse du taux de glucose sanguin et les allergies sont aussi des effets indésirables provoqués par l’huile de sésame. Ces symptômes ne sont toutefois pas systématiques.

Nos conseils de préparation et de consommation

L’huile de sésame femme enceinte est utilisée depuis des siècles en Afrique et en Orient. Sa qualité dépend notamment de la région, du mode de culture, des conditions météorologiques et des engrais. Certaines recherches scientifiques ont démontré que l’huile vierge offrait toutes les vertus de la plante. Elle est recommandée en assaisonnement ou en ajout à la fin de cuisson en faible quantité. Une forte chaleur peut d’ailleurs compromettre les nutriments de l’huile.

Le sésame biologique contient du calcium. Le processus de fabrication joue aussi un rôle décisif dans la qualité du produit. L’extraction à froid permet entre autres de conserver tous les bienfaits de la graine.

Le principal risque lié à la consommation d’huile de sésame est les problèmes cutanés. Il est important de faire un test sur le coude pour éviter les risques d’intolérance. Si rien ne se passe le lendemain, le produit peut être utilisé sans crainte.

1/5 - (3 votes)