Comment se changer les idées pendant le baby blues ?

Jeune mamanComment se changer les idées pendant le baby blues ?

Après la naissance de leur bébé, nombre de nouvelles mamans sont touchées par un épisode de déprime appelé baby blues. Cette réaction post-natale dure généralement quelques jours à 2 semaines. Dans certains cas néanmoins, elle peut s’éterniser et aboutir à un phénomène plus grave : la dépression post-partum. Heureusement, il est possible d’éviter une telle situation en appliquant de simples conseils.

Prendre du temps pour prendre soin de soi

Même si vous avez acquis le statut de maman avec la naissance de votre bébé, vous restez également une femme. Accordez-vous donc du temps pour prendre soin de vous après l’accouchement. Vous pouvez par exemple vous rendre chez l’esthéticienne ou chez le coiffeur pour vous faire chouchouter. Pensez aussi à mettre en place une routine cheveux. Celle-ci vous aidera à entretenir votre crinière et à faire face à la chute capillaire que beaucoup de femmes connaissent dans les mois qui suivent leur accouchement.

Pratiquer de la gymnastique post-natale très douce peut également vous aider à surmonter le baby blues. Les exercices vous permettront en effet de vous changer les idées en vous concentrant sur votre corps. Attention toutefois à ne pas faire une fixation sur votre ligne. Vous la retrouverez progressivement.

En outre, n’hésitez pas à vous tourner vers des solutions naturelles connues pour apaiser à l’instar de la sophrologie. Vous pouvez emmener votre bébé lors des séances. Vous ne vous sentirez donc pas coupable de le laisser à quelqu’un d’autre pendant que vous prenez soin de votre corps et de votre esprit.

Se divertir en jouant à des jeux

Pour éviter de ruminer des idées noires, occupez-vous l’esprit en vous divertissant. Jouer à des jeux s’avère notamment une excellente solution. De nombreuses études montrent qu’avoir un passe-temps permet de lutter contre la déprime et la dépression. Il faut savoir que la pratique d’un hobby libère des neurotransmetteurs tels que la dopamine qui est connue pour stimuler la motivation et le plaisir.

Les jeux de société représentent un bon remède contre le baby blues. Se jouant en famille, entre amis ou encore en couple, ils vous permettent de passer un agréable moment avec des personnes qui vous sont chères. Les jeux proposés par les casinos en ligne constituent aussi une échappatoire intéressante. Jeu de la roulette, blackjack, poker, baccarat… le choix est très large.

Prendre du recul : être maman, ça s’apprend !

Vous estimez être une mauvaise mère, car votre enfant pleure souvent et vous ignorez quoi faire pour l’apaiser ? Soyez indulgente envers vous-même. Étant donné que vous ne savez que très peu de choses sur votre bébé, il est tout à fait normal de tâtonner. Cela vaut même si vous avez déjà vécu la maternité, car chaque nourrisson est différent.

Gardez à l’esprit qu’être maman s’apprend. De ce fait, ne craignez pas de solliciter un accompagnement auprès de professionnels de santé comme une sage-femme, un gynécologue, un médecin généraliste, un pédiatre, etc. Ils sont les plus à même de vous comprendre, de vous écouter et de vous soutenir. N’hésitez donc pas à leur parler de vos angoisses. Si vous ressentez le besoin de pleurer, n’ayez pas non plus honte de le faire.

Par ailleurs, pensez à vous procurer des livres sur la maternité et la puériculture. Les témoignages et les conseils que vous y trouverez vous aideront à surmonter vos défaillances et à reprendre confiance en vous.

Faire du shopping pour bébé et maman

Source : Shutterstock – par Olesia Bilkei

Il est prouvé que faire du shopping permet de combattre la déprime. Selon une étude réalisée par l’Université du Michigan et parue dans le Journal of Consumer Psychology, cette pratique favorise le bonheur. En effet, les acheteurs observés dans le cadre de cette recherche étaient 3 fois moins tristes que les non-acheteurs.

Ainsi, le shopping est un excellent moyen pour faire partir le baby blues. Achetez donc à votre bébé de mignonnes petites tenues avec lesquelles vous serez ravie de l’habiller. Faites-vous aussi plaisir en vous offrant des vêtements, chaussures et accessoires de mode qui répondent à vos envies.

Si le baby blues persiste 2 semaines après l’accouchement, il est préférable de consulter un médecin. Celui-ci pourra prescrire un traitement et éventuellement un suivi psychologique pour éviter la survenue d’une dépression post-partum.

Rate this post

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here