Post-partum : quand et comment faire la rééducation du périnée ?

Femmes enceintesPost PartumPost-partum : quand et comment faire la rééducation du périnée ?
- Advertisement -

La rééducation du périnée est quasiment toujours recommandée par les personnels de santé après une grossesse. Le périnée et le plancher pelvien subissent une importante tension au cours de la grossesse et de l’accouchement, ce qui a pour conséquence de les distendre. Cette distension favorise les fuites urinaires et rectales ou la perte de sensation pendant les rapports sexuels. La rééducation du périnée est donc essentielle, mais savoir comment s’y prendre est parfois compliqué. Néanmoins, les équipes médicales sont là pour aider les femmes qui en souffrent, et voici quelques éléments pour clarifier la chose.

Quand commencer la rééducation du périnée ?

Le plus souvent, il est recommandé de commencer la rééducation du périnée six semaines à huit semaines après l’accouchement. Néanmoins, il n’y a pas d’urgence et cette rééducation peut commencer également plus tard selon l’état des muscles. Normalement, après un accouchement à la sortie de la maternité, il vous sera transmis une ordonnance avec en moyenne une dizaine de séances de rééducation à réaliser avec une sage-femme ou un masseur-kinésithérapeute. Ils pourront davantage vous en dire selon votre cas particulier.

Quand commencer la rééducation du périnée ?
Source : Shutterstock

Comment se déroulent les séances de rééducation périnéales ?

Deux méthodes de rééducation périnéale existent : la rééducation manuelle ou la rééducation assistée (sonde ou Biofeedback).

La rééducation manuelle consiste pour les professionnels de santé à placer un doigt au niveau du périnée de façon à le sentir, puis à demander à la patiente de contracter pendant un certain temps avant de le relâcher. Certains exercices visant à tonifier de nouveau le périnée seront demandés et encadrés, puis à poursuivre seule chez soi en parallèle.

La rééducation électroniquement assistée consiste à utiliser une sonde dont les capteurs sont situés au niveau du périnée et reliés à un système informatique. Elle est couplée à une rééducation manuelle sur la base d’exercices tonifiants, permettant à la patiente de voir les efforts qu’elle effectue retransmis électroniquement. Cela lui permet de se représenter visuellement la contraction et le relâchement pour mieux comprendre le fonctionnement du périnée.

Comment faire la rééducation du périnée seule ?

Pour que les séances de rééducation prescrites soient réellement effectives, les professionnels de santé encouragent également les patientes à réaliser seules chez elles les exercices appris lors des séances. Ces exercices peuvent donc aussi bien être curatifs que préventifs pour préparer une autre grossesse ou même tonifier un périnée un peu trop lâche dans la vie quotidienne, parce que la grossesse et l’accouchement ne sont pas les seules causes au relâchement du périnée. Si cela vous intéresse, voici quelques exercices à pratiquer chez soi.

Exercice 1 :

– Allongez-vous sur le dos.
– Fléchissez une jambe et croisez-la par-dessus l’autre jambe tendue au sol
– Inspirez par le nez en gonflant légèrement le ventre
– Expirez par la bouche ventre rentré et nombril collé au sol en contractant le périnée
– Répétez cinq fois d’affilée

Exercice 2 :

– Allongez-vous sur le dos avec les jambes pliées et les pieds écartés de la largeur du bassin
– Inspirez par le nez en gonflant légèrement le ventre
– Expirez par la bouche tout en contractant le périnée 
– Répétez cinq fois d’affilée

Quels sont les sports favorables à la rééducation du périnée ?

Il existe aussi certains sports favorables pour entretenir son périnée. Les pilates sur machine ou les fit pilates le sont. Ce sport doux consiste à apprendre à aspirer son nombril et contracter ses muscles pendant une expiration accompagnée d’un effort. Cela permet de mieux solliciter les muscles abdominaux profonds apportant un soutien indirect au périnée. D’ailleurs, les exercices présentés ci-dessus sont des exercices assez typiques des pilates qu’ils soient aussi bien réalisés sur machine que naturellement. Faire des pilates en cours collectif ou sur machine dans une salle de sport à Montpellier, Paris, Lyon, Bordeaux où dans n’importe quelle ville française est donc une belle façon d’entretenir son plancher pelvien et de rencontrer du monde.

Comment savoir si son périnée est bien musclé ?

Si vous avez des fuites urinaires y compris des petites gouttelettes après avoir toussé ou s’être mouché, c’est un premier indice que votre périnée n’est pas tonique. Il y a d’autres indices comme l’absence de plaisir lors de relations sexuelles ou la difficulté à contrôler ses gaz… Néanmoins, seul un professionnel de la santé pourra vous dire à l’aide de certains tests si votre périnée est suffisamment tonique. 
 

Rate this post

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -Ad Spot