Pourquoi les huiles essentielles sont dangereuses enceinte ?

LifestylePourquoi les huiles essentielles sont dangereuses enceinte ?
- Advertisement -

Lorsque l’on est enceinte, la prise de certains médicaments est à proscrire. Il en est de même avec les huiles essentielles, elles ne doivent pas être utilisées pendant les premiers mois de la grossesse. Cependant, cette phrase doit être nuancée dans le sens où, effectivement, les huiles essentielles sont à bannir pendant les trois premiers mois révolus de grossesse. La raison est simple, elles pourraient empoisonner le fœtus. 

Les trois premiers mois de grossesse terminés, les huiles essentielles peuvent devenir de bonnes alliées pour vous aider à vivre une grossesse plus agréable. Aussi, elles doivent être utilisées avec bon sens et parcimonie !

L’huile essentielle, c’est quoi ?

Une huile essentielle n’est pas une huile à proprement parler. Ce n’est pas la même chose que l’huile d’olive ou de coco par exemple puisqu’elle ne contient pas de lipides et n’a pas de valeur nutritive

L’huile essentielle est extraite d’une plante et désigne un concentré de molécules aromatiques très puissantes. Les huiles essentielles peuvent avoir des vertus antibactériennes, antifongiques, antioxydantes, apaisantes etc. 

L’huile essentielle, c’est quoi ?
Source : chelsea gates / unsplash

Pourquoi les huiles essentielles sont-elles dangereuses pendant la grossesse ?

Vous avez certainement la tête dans les nuages mais il est déjà l’heure de penser à l’arrivée de bébé. Pour cela, vous allez jongler entre la décoration de la chambre, le matériel indispensable, vous tourner vers les meilleures marques de vêtements de grossesse etc. Mais il faut également prendre soin de vous. Et si vous êtes une adepte des huiles essentielles, quelques précautions s’imposent.

Les huiles essentielles sont interdites pendant les trois premiers mois de grossesse. En effet, plusieurs d’entre elles sont dites “neurotoxiques”, c’est-à-dire qu’elles contiennent des molécules “cétones” pouvant provoquer des spasmes nerveux et/ou respiratoires ou des nausées. Elles augmentent donc le risque de fausse couche. 

L’effet des huiles essentielles sur le fœtus peut être le même que sur la maman, soit des spasmes nerveux et respiratoires importants.
L’utilisation d’huiles essentielles pendant le premier trimestre est à proscrire.

Quelles huiles essentielles utiliser pendant la grossesse ?

À partir du 4ème mois de grossesse, l’utilisation des huiles essentielles est autorisée avec prudence, en faible dose et de manière très localisée uniquement.

Quelques consignes à suivre :

  • Avant toute utilisation, il convient de demander conseil à un médecin ou à un pharmacien ;
     
  • L’utilisation par voie orale d’huile essentielle est interdite pendant toute la grossesse ;
     
  • Les huiles essentielles synthétiques sont à proscrire. Il convient de toujours choisir une huile essentielle 100% naturelle ;
     
  • La dose journalière est de 6 gouttes maximum, par voie cutanée uniquement. La femme enceinte ne doit jamais utiliser d’huile essentielle pure. Elle doit toujours être diluée dans un excipient (huile par exemple) ;
     
  • Les huiles essentielles s’utilisent sur une courte période (entre 5 et 10 jours maximum) ;
     
  • Les huiles essentielles neurotoxiques (contenant des molécules cétones) sont à éviter : toutes les espèces de menthes, la plupart des eucalyptus, sauge officinale, thuya etc ;
     
  • À éviter: les huiles essentielles avec action abortive comme le cyprès, cèdre, palmarosa, niaouli, clou de girofle, lavande aspic, romarin camphre etc. Toujours demander conseil à votre pharmacien ;
     
  • Ne jamais appliquer de cosmétiques à base d’huiles essentielles sur la ceinture abdominale.
huiles essentielles interdites femmes enceinte
Source : Shutterstock

Comment utiliser les huiles essentielles pendant la grossesse ?

Après le 4ème mois de grossesse, certaines huiles essentielles peuvent être utilisées en externe. Voici quelques astuces :

  • En diffusion : Par brumisation ou par nébulisation est à privilégier. La diffusion des HE permet d’assainir une pièce ou de créer une atmosphère relaxante. Préférez la diffusion par alternance de 15 minutes plutôt qu’une diffusion continue ;
     
  • Par voie cutanée : L’HE sera diluée avant utilisation dans une huile végétale (olive, avocat, jojoba etc.) ou un dispersant comme un gel douche, un shampoing, de l’argile etc.). Ce mélange à base d’huile essentielle sera alors utilisé par massage ou par friction seulement. Jamais par voie orale.

Quelques huiles essentielles peuvent être utilisées sans danger à partir du 4ème mois de grossesse pour soulager la future maman :

  • L’huile essentielle de camomille ou celle de lavande aident à se détendre en cas de stress ;
  • Le laurier noble, utilisé dilué, permet de soulager les douleurs dorsales ;
  • Contre la constipation, l’huile essentielle de gingembre est efficace ;
  • L’huile essentielle de basilic permet de calmer les spasmes digestifs et les reflux gastriques ;
  • L’huile essentielle de citron sera utilisée pour calmer les nausées qui peuvent être fréquentes chez certaines femmes enceintes.
Rate this post

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -Ad Spot