Comment expliquer l’adoption à un enfant ?

BébéComment expliquer l'adoption à un enfant ?

Lorsqu’on devient parent grâce à l’adoption, il faut alors expliquer le principe de l’adoption à son enfant. C’est un sujet qui peut sembler délicat et qui ne devrait pas être tabou. Quoi qu’il en soit, votre enfant reste votre enfant et vous ne devez pas sentir de concurrence. Tous les enfants adoptés partent à la recherche de leurs origines d’une façon ou d’une autre. Il se pose des questions et il est préférable pour tout le monde d’aider votre enfant adopté à comprendre tout le processus d’adoption, mais aussi à accepter l’abandon qu’il a dû vivre.

Parler de son histoire de l’enfant dès son arrivée

Imaginez qu’un jour, on vous annonce de but en blanc que vous avez été adopté. C’est un réel traumatisme qui va vous marquer toute votre vie. En revanche, imaginez qu’à l’inverse, vos parents ont toujours été transparents sur le fait qu’ils vous ont adopté. Peu importe l’âge que l’enfant a, il est toujours difficile de savoir si on doit lui cacher la vérité.

Pour notre part, nous recommandons d’aborder le sujet sans prendre en compte l’âge de votre enfant. Même si vous avez adopté votre enfant lorsqu’il avait trois mois, il est né d’une autre femme, il a vécu trois mois loin de vous et malgré ce jeune âge, ce sont des faits qu’on ne peut nier. Par conséquent, n’hésitez pas à parler à votre enfant de son histoire, de sa naissance, de ses origines, mais aussi de l’amour que vous lui portez, etc. Il verra cela comme une normalité, car il n’y a rien de dramatique à être adopté.

Bien entendu, parler des parents biologiques peut être délicat. En fonction des éléments que vous avez en votre possession, vous allez pouvoir plus ou moins expliquer ce qu’il s’est passé à votre enfant. Peu importe la situation, ne dénigrez pas les parents biologiques, ou au contraire, ne les mettez pas sur un piédestal. Restez neutre et laisser votre enfant grandir, il fera alors ses propres recherches et construira opinion sur ses géniteurs.

Source : Shutterstock – Par insta_photos

Expliquer le processus de l’adoption

Les enfants sont capables de tout comprendre si on leur offre toutes les clés. Ainsi, il faut être parfaitement transparent avec eux. Une fois que vous trouvez le moment idéal, il est fondamental d’expliquer le processus de l’adoption à votre enfant. Il n’est ni le premier ni le dernier à être adopté et il est tout autant aimé que les enfants qui vivent avec leurs parents biologiques.

À partir de quatre ans, un enfant peut comprendre ce processus. Si vous faites l’autruche et qu’il se doute de quelque chose, il sera tourmenté. En abordant le sujet, vous serez sûrement confronté à la question suivante : pourquoi ai-je été adopté ? Pourquoi ai-je été abandonné ? Il faut avant tout rassurer votre enfant en lui expliquant qu’il n’y est pour rien. Si vous savez pourquoi ses parents biologiques ont décidé de le placer à l’adoption, expliquez-lui simplement les raisons qui vous ont été exposées. Évitez de vous placer comme une famille salvatrice, mais soyez plutôt rassurant. Exprimez votre reconnaissance et votre joie de l’avoir adopté.

Réaliser un test ADN pour expliquer ses origines à l’enfant

Certains enfants adoptés ressentent un besoin vital de connaître leurs origines pour construire leur identité personnelle. Réaliser un test ADN peut alors s’avérer utile pour répondre à certaines questions restées en suspens. Vous trouverez facilement les meilleurs test ADN pour comprendre ses origines sur des boutiques en ligne spécialisées.

Les erreurs à éviter avec un enfant adopté

Il n’existe aucun parent parfait. Vous soyez parent biologique ou adoptif, vous allez commettre des erreurs au détriment de vos enfants et c’est naturel. En tant que parent adoptif, on peut se sentir illégitime, surtout au début. Trouver sa place prend donc plus de temps que lorsqu’on a des enfants biologiques. La plus grande erreur qu’on peut commettre envers son enfant adopté, c’est de le traiter différemment. Vous êtes son parent, c’est-à-dire sa mère ou son père. C’est vous qui l’accompagnez dans sa vie et qui lui apprenez à être autonome.

Ainsi, vous êtes tout à fait légitime en tant que parent. En outre, comme on a pu le mentionner ci-dessus, il faut à tout prix éviter de donner une fausse image des géniteurs. Il ne faut pas les blâmer, ni leur trouver des excuses. Expliquez la situation telle quelle et restez neutre autant que possible.

4/5 - (1 vote)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here