Future mamanComment savoir si bébé est en siège en fin de grossesse ?

Comment savoir si bébé est en siège en fin de grossesse ?

En fin de grossesse, connaître la position de votre bébé est l’un des critères à avoir en tête pour déterminer le mode d’accouchement le plus approprié. La présentation par le siège, bien que moins fréquente que la présentation céphalique, nécessite un suivi un peu plus particulier.

Identifier la position du bébé vers la 36e semaine

Palper doucement votre ventre avec l’aide d’un professionnel de santé vers la 36e semaine de grossesse vous permettra de localiser les différentes parties du corps de votre bébé. Votre sage-femme ou médecin recherchera la tête, plus dure et ronde, ainsi que les fesses, plus molles. Le dos formera quant à lui une masse allongée et ferme sur un côté du ventre.

Dans 96% des cas, selon certaines données, les bébés se présentent la tête en bas à l’approche de l’accouchement. Cependant, certains restent en position du siège jusqu’au terme. Une palpation précise vous donnera de précieuses indications sur l’orientation de votre bébé.

Si votre bébé se trouve encore en siège après 32 semaines, votre praticien tentera avec vous différentes manœuvres pour l’encourager à se retourner. Un suivi échographique permettra également de surveiller son évolution au fil des semaines.

Les exercices pour favoriser le retournement de bébé

Certains exercices enseignés lors des cours de préparation à la naissance peuvent aider votre bébé à adopter une position optimale. C’est notamment le cas du pont indien qui consiste à se mettre à genoux, les fesses vers le ciel et la tête vers le sol pendant quelques minutes chaque jour.

Pont indien pendant la grossesse pour favoriser le retournement d’un bébé en siège. Source : Shutterstock – Par SaitoFAM

Le fait de marcher à quatre pattes quelques minutes peut également montrer la voie à bébé pour se positionner tête en bas.

Posture à adopter au quotidien pour faciliter la position du bébé

Votre posture a un impact direct sur celle de votre bébé in utero. Même si environ 15% des fœtus se trouvent encore en siège à 30 semaines (1), selon certaines données, il est possible de les encourager à se retourner en bougeant régulièrement.

Évitez de rester assise trop longtemps et variez les positions. Tenir votre dos bien droit et garder vos genoux plus bas que vos hanches soulagera votre bassin. En voiture, glissez un petit coussin dans le creux de vos reins. Marchez aussi souvent que possible pour détendre vos muscles, comme le recommande une source.

Saviez-vous qu’environ 15% des fœtus se trouvent encore en siège à la 30e semaine de grossesse ? (1)

Envisager une version par manœuvre externe si bébé reste en siège

Si malgré vos efforts, votre bébé reste en siège à l’approche du terme, une version par manœuvre externe (VME) peut être envisagée. Ce geste est réalisé par un obstétricien vers 37 semaines d’aménorrhée, en milieu hospitalier.

La VME consiste à faire pivoter manuellement le bébé depuis l’extérieur en appuyant doucement sur le ventre de la maman. Selon certaines données, elle réduit le nombre de présentations par le siège à l’accouchement, et donc le recours à la césarienne. Son taux de réussite est d’environ 50% lors d’une première tentative. (2) En cas d’échec, une seconde VME peut être proposée une semaine plus tard avec les mêmes chances de succès.

La VME réussit une fois sur deux… Une semaine après un premier essai infructueux, on peut faire une nouvelle tentative et, là encore, la VME fonctionne une fois sur deux.

Risques et contre-indications de la version par manœuvre externe

Bien que généralement sans danger, la VME comporte certains risques comme le déclenchement prématuré du travail, le saignement vaginal ou le ralentissement du rythme cardiaque fœtal. C’est pourquoi elle est toujours pratiquée sous surveillance médicale.

Certaines situations obstétricales contre-indiquent la VME : grossesse gémellaire, quantité insuffisante de liquide amniotique, problème au niveau du placenta, césarienne antérieure… Votre obstétricien évaluera soigneusement la balance bénéfice/risque avant de vous la proposer. Sachez qu’au final, environ un quart des femmes dont le bébé est en siège pourra accoucher par voie basse, d’après certaines données(3).

environ un quart des femmes dont le bébé est en siège pourra accoucher par les voies naturelles(3).

Sources :

  1. Hannah, M. E., Hannah, W. J., Hewson, S. A., Hodnett, E. D., Saigal, S., & Willan, A. R. (2000). Planned caesarean section versus planned vaginal birth for breech presentation at term: a randomised multicentre trial. Term Breech Trial Collaborative Group. The Lancet, 356(9240), 1375-1383. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/11052579/
  2. Hofmeyr, G. J., Kulier, R., & West, H. M. (1996). External cephalic version for breech presentation at term. Cochrane Database of Systematic Reviews, (3), CD000083. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/25828903/
  3. Gimovsky, M. C., & Berghella, V. (2016). Management of breech presentation. Obstetrics & Gynecology, 128(1), 16-31. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/2686898/
Rebecca
Maman d'un petit garçon et complètement bouleversée par la maternité, je souhaite partager mes connaissances acquises et mes conseils aux mamans en devenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici