Comment perdre du poids après la grossesse ?

Femmes enceintesComment perdre du poids après la grossesse ?
- Advertisement -

Lors d’une grossesse, la prise de poids est inéluctable pour la majorité des femmes. On peut prendre entre 5 et 30 kg ! Après l’accouchement et plus généralement après la période du post partum, la perte de poids devient un objectif plus ou moins préoccupant. Comment perdre du poids sainement après la grossesse ? Quelles méthodes privilégier pour éviter la fatigue ?

Faire un bilan objectif de ses besoins et capacités 

La perte de poids se traite au cas par cas. On a toutes un métabolisme différent, une morphologie différente, des besoins divers, des motivations propres à chacune, etc. Une fois la période du post partum terminée, on doit se sentir prête à affronter les batailles liées à la perte de poids et à la remise ne forme. Pour commencer, faites un bilan objectif de votre situation, de vos objectifs et de vos disponibilités. Voici quelques questions à vous poser :

  • Combien de kilos j’aimerais perdre ? Combien je peux perdre réellement ?
  • Quelle est mon alimentation actuelle ? Comment l’améliorer ?
  • Quelle est mon niveau d’activité ?
  • Ai-je des comportements alimentaires adaptés ou des troubles du comportement alimentaire ?
  • Quels sont les aliments dont je ne peux pas me passer et comment les intégrer de façon saine dans mon alimentation ?

La perte de poids doit s’inscrire dans un cadre serein. Débutez vos efforts lorsque vous vous sentez prête. De plus, sachez que pour obtenir des résultats à long terme, on part sur un rééquilibrage alimentaire couplé à une augmentation de l’activité physique. Un plan est donc nécessaire pour fixer des objectifs concrets et pour suivre votre évolution. 

Vous pouvez composer un TOP 10 d’aliments qui aident les graisses à s’éliminer, une liste des aliments qui vous soulagent lorsque vous êtes stressés, une liste de courses de base pour manger plus sainement, etc. Créez un tableau pour entrer vos résultats chiffrés (poids, imc, tour de taille, de poitrine, de cuisse, de hanches, etc). Vous n’êtes pas à l’aise avec les mensurations ? Optez pour un suivi en image pour vous rendre compte de votre évolution.

Adopter une bonne alimentation 

Il est évident qu’avoir une bonne alimentation est la clé de la perte de poids. En revanche, il ne faut pas tomber dans l’obsession et supprimer tous les aliments industriels ! Une alimentation de qualité est une alimentation composée de 80 % d’aliments sains et de 20 % de plaisirs. 

Adopter une bonne alimentation 
Source : shutterstock.com

Comment définir un aliment sain ? Un aliment sain est avant tout un produit brut, non transformé par l’homme. On le trouve donc dans la nature. Par exemple, les fruits, légumes, oléagineux, les herbes, les graines, le poisson et la viande sont des aliments parfaitement sains. Certains aliments transformés sont tout de même bons pour la santé comme le fromage et les pâtes complètes, le pain complet si on en consomme en dose raisonnable.

On peut cuisiner tous ces aliments sainement, c’est-à-dire à l’eau, à la vapeur et au four. Si on apprécie les légumes poêlés, on dose la matière grasse avec parcimonie. Quoi qu’il en soit, la matière grasse est nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. On peut ainsi manger des poissons gras comme le saumon et favoriser les huiles végétales riches en oméga 3 (huile de noisette, huile de lin).

Dans l’idéal, pour perdre du poids, il convient de supprimer au maximum les sucres raffinés. Privilégiez les produits sucrant naturels comme le miel, le sirop d’agave, la stévia et le sirop d’érable. Le sucre provoque des états inflammatoires et une consommation excessive freine grandement la perte de poids même si vous êtes en déficit calorique.

Retrouver une activité physique 

Une fois que vous avez le feu vert du gynécologue ou de la sage femme, il est temps de reprendre une activité sportive. Généralement, on conseille d’attendre deux à trois mois après l’accouchement et surtout une fois que la rééducation du périnée est terminée. Mais rien de nous empêche de marcher à bonne allure. 

Dans un premier temps, vous allez dépenser des calories et donc favoriser un déficit calorique. Effectivement, pour perdre du poids, le déficit calorique est un point essentiel. Il s’agit de la différence entre ce qu’on ingère et ce qu’on dépense. Ainsi, il faut calculer votre métabolisme de base pour savoir ce que dépense votre corps au repos. Pour une femme, on est à 1400 calories par jour. Si on ajoute le travail et/ou de la marche ou du sport, une femme qui a une activité moyenne mange 2000 calories par jour pour maintenir son poids. Par conséquent, on peut dire qu’en mangeant 1800 calories par jours, vous allez perdre du poids durablement.

En plus de vous aider à perdre du poids, le sport va surtout être bénéfique pour votre moral et vous redonner confiance en vous. Enfin, vous allez vous remuscler pour redessiner votre silhouette. Le fameux tablier de grossesse n’a qu’a bien se tenir ! 

Retrouver une activité physique 
Source : shutterstock.com

Demander de l’aide

Vos multiples tentatives pour manger mieux, faire du sport et perdre du poids n’aboutissent pas ? Il est peut être nécessaire de vous faire accompagner par un professionnel. Le plus difficile dans une perte de poids, c’est de commencer et de maintenir les efforts au niveau de l’alimentation et du sport. Les effets ne se voient pas de suite et on est vite découragée. C’est pourquoi faire appel à un professionnel comme une nutritionniste ou un coach sportif peut vous aider à franchir le premier cap. 

Une diététicienne ou une nutritionniste peut vous donner une liste de courses type qui vous permet de gagner du temps. En outre, un professionnel de la perte de poids effectue un bilan général sur votre poids, vos habitudes alimentaires, votre rythme de vie, etc. Doté d’une balance impédancemètre, le diététicien vous informe sur votre masse graisseuse, masse musculaire, masse osseuse et masse hydrique.  Votre perte de poids sera plus efficace en ciblant le rééquilibrage adapté à vos besoins.

Lors de vos moments de fatigue et de vos baisses de motivation, votre coach ou nutritionniste pourra vous soutenir et surtout vous déculpabiliser. L’objectif n’est pas de faire un régime, mais d’adopter un nouveau mode d’alimentation qui s’accorde avec votre rythme de vie et vos préférences alimentaires. Perdre du poids devient un plaisir et non plus une corvée !

Rate this post

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -Ad Spot