Comment inscrire mon bébé à la crèche ?

Femmes enceintesComment inscrire mon bébé à la crèche ?

Que ce soit après votre congé maternité ou suite à un congé parental, l’heure de reprendre le chemin du travail sonne toujours tôt ou tard. Le moment de laisser régulièrement et souvent pour la première fois bébé, le temps d’une journée de travail. Dans cette optique, de plus en plus de parents font le choix de la crèche comme mode de garde, découvrez comment se déroule une inscription dans ce type de structure.

Choix de la structure et critères d’admission

Avant de démarrer le processus d’inscription de votre bébé, il va vous falloir trouver une structure de confiance où laisser votre enfant. Afin de débuter vos recherches, commencez par effectuer une recherche dans le secteur de votre domicile ou de votre lieu de travail, en effet vous optimiserez ainsi votre temps de transport quotidien.

Vous pouvez également immédiatement vous renseigner auprès de votre employeur afin de savoir s’il dispose d’une crèche d’entreprise. En effet, dans certains cas, les entreprises réservent un nombre de places en crèche pour leurs salariés, permettant ainsi à ces derniers de pouvoir être plus sereins dans cette recherche. Dès lors, une partie du tarif pour votre berceau en crèche sera pris en charge par votre employeur et une place vous sera très rapidement attribuée. L’autre avantage de cette méthode est que la crèche est souvent située non loin de votre lieu de travail, réduisant ainsi le temps de séparation avec votre petit bout.

Enfin, le choix de la structure peut également reposer sur les activités proposées aux enfants par la crèche. Ainsi, certaines crèches proposent aujourd’hui des activités ludiques et stimulantes aux bébés comme du matériel Montessori ou l’apprentissage d’une langue étrangère ou de la langue des signes.

Source : Shutterstock – Par Oksana Kuzmina

Quand demander une place en crèche ?

Si l’inscription en elle-même de votre enfant en crèche n’est possible qu’à partir de deux mois, il faut bien souvent se renseigner au plus tôt pour réserver une place. En effet, selon les villes et le nombre de crèches disponibles à proximité, il faut parfois demander de réserver un berceau au cours de la grossesse (dès que vous vous sentirez assez rassurée pour franchir cette étape).

En effet, les places sont souvent limitées et la demande très forte pour une place en crèche, vous y prendre le plus tôt possible reste le meilleur mayen de vous assurer un mode de garde au moment de la reprise de votre activité professionnelle.

Essayez également de vous renseigner le plus tôt possible auprès de votre employeur en cas de crèche d’entreprise. Cela permettra à se dernier d’informer la structure de l’arrivée prochain d’un nourrisson. Par ailleurs, l’annonce de votre grossesse et de votre besoin d’une place en crèche pourrait pousser votre entreprise à s’interroger sur l’utilité de faire appel aux services d’une crèche d’entreprise et de commencer un partenariat.

Combien coûte une crèche par mois?

Le coût d’une place en crèche est calculé de la manière suivante : revenus du foyer (en fonction de l’année N-2) x un taux d’effort dégressif selon le nombre d’enfants à charge.

Le taux d’effort est fixé légalement comme suit :

  • Pour 1 enfant : 0,0619%
  • Pour 2 enfants : 0,0516% 
  • Pour 3 enfants : 0,0413%
  • Pour 4 à 7 enfants : 0,0310%
  • Pour 8 enfants et plus : 0,0206%

Il faut par ailleurs savoir que la plupart des crèches étant conventionnées par la caisse d’allocation familiale, les tarifs sont encadrés et la CAF prend en charge une part du coût facturé aux parents, selon les revenus de ces derniers.

A noter que les frais de garde des enfants de moins de 6 ans font l’objet d’un crédit d’impôt. Un mode de garde qui est donc assez proportionnel en fonction des revenus de chacun.

Le dossier d’inscription : les pièces à fournir

Pour une réservation de place en crèche, un certain nombre d’éléments pourront vous être demandés, comme :

  • Un certificat de grossesse ou un extrait d’acte de naissance,
  • Un justificatif de domicile,
  • La déclaration de revenus de la dernière année fiscale,
  • Le numéro d’allocataire CAF (Caisse d’allocations familiales) car cette structure prend généralement en charge une partie du coût de la garde en crèche.

A noter que pour être inscrit en crèche, votre enfant doit être à jour de l’ensemble des vaccins obligatoires (le carnet de vaccination sera demandé). Un certificat d’aptitude à la vie en collectivité pourra également être demandé.

4/5 - (1 vote)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here