Comment devenir vegan ? Un engagement pour soi et pour la planète

Cuisine quotidienneComment devenir vegan ? Un engagement pour soi et pour la planète

Devenir vegan est un beau projet, mais cela nécessite de repenser en profondeur toute sa façon de consommer. Il faut également faire preuve de résilience, car le régime végétalien entraîne indubitablement l’abandon de certains aliments ou produits que l’on aime. Au-delà de cet aspect, l’impact sur la vie sociale est aussi un point problématique. Tous les restaurants ne sont pas pourvus d’alternatives alimentaires les non-vegan n’ont pas forcément l’envie ou le temps de s’adapter à un régime vegan. Pour toutes ces raisons, il est essentiel de maîtriser le sujet avant d’entamer la moindre démarche.

Être vegan c’est quoi ?

Selon la définition donnée par le dictionnaire Larousse, le véganisme est “un mode de vie alliant une alimentation exclusive par les végétaux (végétalisme) et le refus de consommer tout produit (vêtements, chaussures, cosmétiques, etc.) issu des animaux ou de leur exploitation.”

Être vegan c'est quoi ?
Source : Lauris Rozentāls on Pexels

Selon l’association de référence Vegan France Interpro, le véganisme est une approche morale qui “vise à combattre le spécisme sous toutes ses formes en s’opposant aux discriminations et violences faites aux animaux (esclavage et marchandisation par l’institution humaine). Ce refus s’exprime au quotidien, autant que faire se peut, par un choix alimentaire végétalien et un mode de vie végane.”

De ces deux définitions, on retient un choix de vie orienté vers une consommation uniquement végétale exempte de toute base animale. Aussi, les personnes végétaliennes ont pris le parti d’exclure de leur alimentation et des produits du quotidien (cosmétiques, vêtements) toute substance animale.

Comment devenir vegan ? 

Devenir vegan implique de grands bouleversements alimentaires tant du point de vue des habitudes que des apports nutritifs. Éradiquer toute trace animale de son alimentation veut dire abandonner les produits laitiers comme le lait, la crème, le fromage et d’autres produits habituellement utilisés en cuisine comme les œufs, la viande, les charcuteries, etc. Vous vous doutez bien qu’il est impossible de devenir vegan du jour au lendemain, car il faut déjà habituer votre corps à suivre pareil mode de vie. Vous risquez avec un changement radical abrupt de développer des carences et des problèmes de santé. Au-delà même de l’aspect médical, il faut vous mettre en condition psychologique pour devenir vegan. En effet, il va falloir s’habituer à la différence d’alimentation, mais également à la différence sociale. Il ne sera pas toujours évident de faire comprendre votre mode de vie aux personnes, et elles ne s’y adapteront pas nécessairement. Tous les vegans vous le diront, la clef de réussite passe par la patience et la progression.

Comment commencer à être vegan ?

Si vous êtes décidés à vous engager sur la voie du véganisme, vous devrez commencer par une transition végétarienne. Celle-ci consiste à abandonner toutes les viandes tout en trouvant des équivalents nutritifs de façon à éviter les carences. À cette étape, consommer des produits d’origine animale comme le lait, les œufs et le fromage n’est pas prohibé. Le défi est d’avoir une bonne alimentation (c’est-à dire équilibrée d’un point de vue nutritif), tout en se passant des viandes.

Pour réussir cette étape, nous ne pouvons que vous inciter à télécharger le kit des végétariens pour débutant réalisé l’Association Végétarienne de France qui vous guidera dans cette démarche et répondra à toutes les questions que vous pourriez vous poser sur ce choix de consommation alimentaire. Par exemple, à la page 28 de ce document, vous trouverez des ressources sur la thématique de “grossesse et végétarisme”. Le kit se clôt sur une ouverture avec des statistiques permettant de se matérialiser les conséquences de l’élevage industriel pour la planète, et parallèlement de comprendre ce que représente le parti de devenir végétarien.

Une fois que vous maitriserez ce type d’alimentation, vous pourrez commencer à aller plus loin dans votre démarche. Nous vous recommandons de commencer votre transition végétalienne par de la lecture. Nous proposerons plus bas dans une section à part des ouvrages à lire pour accompagner votre démarche. Il y a aussi des ressources en ligne, notamment sur le site de l’association Vegan France Interpro.

Quels sont les aliments exclus quand on est vegan ?

Tous les aliments provenant de l’exploitation animale sont proscrits dans le cadre d’un régime vegan. Par exemple, le miel issu du travail des abeilles n’aura plus sa place (c’est également valable pour les produits cosmétiques). Ci-dessous, voici une liste des aliments exclus :

  • fromages
  • beurre
  • lait
  • œufs
  • yaourt à base de lait de vache, brebis, etc. (seuls les yaourts au soja sont autorisés)
  • Gélatine (présente dans certains bonbons)
  • Miel 
  • Bien sûr, toutes les viandes et les poissons sous toutes les formes (charcuterie, pâté, pièces de viande, etc.)
Quels sont les aliments exclus quand on est vegan ?
Source : Shutterstock

Au contraire, les aliments comme les céréales, les fruits et légumes, le tofu constitueront la base de l’alimentation végane.

Comment manger vegan sans carence ?

Pour éviter les carences que peut entraîner un régime végétalien, il faut compenser les nutriments que l’on perd en abandonnant les aliments provenant des animaux. Trouver l’équilibre nutritionnel est possible à condition que le régime vegan soit bien encadré, même s’il n’est par rare que les personnes végétaliennes souffrent toujours de certaines carences. À cet égard, nous vous recommandons de vous tourner vers un diététicien qui pourra vous accompagner dans votre démarche.

En effet, il faut commencer par bien comprendre les besoins de votre corps et les fiches nutritionnelles. Il faut ensuite connaître les vertus nutritives de chaque aliment, de façon à comprendre quelles sont les meilleures alternatives possibles. Par exemple, pour avoir un apport de calcium  (nutriment impliqué dans la formation des os et des dents et souvent présent dans le fromage et les poissons), il est recommandé de manger du soja ou des légumes verts. Pour éviter les carences, il faut connaître les aliments végétaux susceptibles de contenir les nutriments nécessaires à votre bonne santé.

Enfin, pour acheter des produits vegan facilement et en toute confiance, vous pouvez vous tourner vers l’une des meilleures épiceries vegan en ligne ou encore les épiceries vegan de Paris, qui elles proposent des boutiques physiques. Vous y trouverez un plus grand choix qu’en grandes surfaces.

Les livres qui expliquent comment devenir vegan

Nous l’avons répété beaucoup dans cet article, et nous le répétons encore ici : la clef de votre transition végétalienne est de vous documenter et d’y aller progressivement. Nous vous avons promis une section dédiée à des ressources bibliographiques, la voici. Ci-dessous, retrouvez deux ouvrages qui vous aideront efficacement dans votre transition alimentaire. 

  • Vivre végane : Pourquoi devenir végane et comment le mettre en pratique de Gwendoline Yzèbe

Gwendoline Yzèbe a créé le blog uncourantdevert.fr qui parle des raisons qui l’ont poussée à devenir végétalienne, ainsi que son expérience. Elle y partage également de nombreuses recettes de cuisine végane, ce qui en fait une ressource très intéressante. Par exemple, vous apprendrez à cuisiner le tofu ou profiterez de nombreux conseil pour cuisiner autrement. Vous verrez qu’il y a des recettes très appétissantes comme des biscuits moelleux à l’okara d’avoine. En 2019, la blogueuse a publié propre guide pratique qui est une ressource précieuse si vous entamez un régime vegan.

Les livres qui expliquent comment devenir vegan
Source : Decitre
  • Le Guide Vegan L214 de Catherine Derieux Flora Gressard

L214 est une association connue pour ses engagements en matière de protection animale. Elle s’est notamment fait connaître avec ses vidéos choc sur les conditions des animaux dans les abattoirs, et a permis de belles avancées politiques sur le sujet. Il n’est donc pas étonnant que ce guide y fasse référence. Vous trouverez au fil des pages des informations précieuses dans le cadre de votre transition. Il y a notamment un précis de nutrition qui devrait vous éclairer sur les produits riches en fer et en protéines ne provenant pas des animaux. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -Ad Spot