Comment cuisiner enceinte ?

Cuisine enceinteComment cuisiner enceinte ?

L’alimentation pendant la grossesse et un vaste sujet où il y a beaucoup à dire. Entre les risques d’infection pouvant nuire au bébé et les risques de diabète gestationnelle, il est important de faire attention au contenu de son assiette et de faire temporairement une croix sur certains aliments. Le mieux pour être sûre d’adopter une bonne alimentation est de cuisiner par soi-même et de limiter au maximum les plats industriels ou les produits modifiés. Retrouvez nos conseils pour cuisiner en étant enceinte.

Comment faire à manger enceinte ?

En fait, l’alimentation que l’on doit adopter pendant la grossesse est celle que l’on devrait adopter au quotidien, c’est-à-dire une alimentation équilibrée et variée constituée des bonnes doses de protéines, légumes et féculents. C’est cette alimentation-là qui prévient les carences alimentaires chez la maman et le bébé, ainsi que d’autres problèmes liés en partie à l’alimentation comme le diabète.

Cuisiner enceinte n’est donc pas très compliqué, si vous mangiez déjà équilibré auparavant, il n’y aura que forts peu de changements. Il y a toutefois certains aliments interdits à la femme enceinte qui ne doivent pas apparaître dans la cuisine pour des raisons hygiéniques et sanitaires, puisqu’ils favorisent des infections dangereuses pour le bébé. Il s’agit des viandes et poissons crus, par exemple, le tartare, les sushis, la charcuterie, etc. Le fromage à pâte molle à base de lait cru est également à bannir temporairement parce que les conditions de production favorisent des germes. Il faudra faire aussi particulièrement attention à laver soigneusement les végétaux.

Comment manger équilibré quand on est enceinte ?
Source : pexels / amina filkins

Comment manger équilibré quand on est enceinte ?

La question qui se pose souvent “comment avoir une bonne alimentation n’est pas si compliquée que cela. Il suffit de garder à l’esprit que manger équilibré enceinte ou non veut dire fractionner chaque repas en des doses adaptées de féculents (riz, pâtes, riz, semoule, pommes de terre, boulgour, etc.), de protéines (lentilles, pois chiches et autres légumineuses, ainsi que poisson, œuf, viande, volaille, etc.) et de légumes crus ou cuits (salade, carottes, tomates, poireaux, betteraves, etc.). Il est important d‘inclure aussi des doses de calcium, bénéfique à la croissance des os. Aussi, n’hésitez pas à inclure un morceau de fromage, un yaourt ou du lait à votre alimentation.

Contrairement aux idées reçues, être enceinte ne veut pas dire manager deux fois plus. Manger ses doses habituelles suffit à couvrir les besoins nutritionnels de la maman et du bébé. Toutefois, il est courant d’avoir des fringales pendant la grossesse. Pour qu’elles ne deviennent pas gênantes, il est possible de prendre un goûter en plus de ses trois repas quotidiens. En prendre un vous permettra de ne pas tomber dans le piège des repas copieux, rendant la digestion difficile et favorisant les remontées acides et les problèmes de nausées. Vous pouvez même décaler vos portions les midis pour prendre un goûter plus tard, par exemple, mettez de côté votre produit laitier ou votre fruit pour le manger dans l’après-midi si vous avez des fringales.

Quelles recettes privilégier pendant la grossesse ?

Tout d’abord, nous vous conseillons de vous rendre sur lacuisineensemble.fr, véritable mine d’or pour trouver différentes recettes originales. Si le site n’est pas dédié à la grossesse, vous pouvez quand même réaliser ses recettes en prenant toutefois en compte que certains aliments sont interdits et en les remplaçant.

Autrement, voici quelques idées de déjeuner préconisés par le guide nutrition de la grossesse, réalisé par Santé publique France à destination des femmes enceintes se posant des questions.

– Si vous n’avez pas le temps de cuisiner pour le déjeuner, vous pouvez très bien manger un sandwich maison avec des crudités et du thon (féculent, légumes et thons). Veillez toutefois à bien laver à l’eau claire les crudités que vous utiliserez pour éliminer toute trace de terre. Accompagnez votre sandwich maison d’un yaourt.

– Si vous avez plus de temps, vous pouvez également élaborer un petit menu asiatique à base de brochettes de viande bien cuite (pour éviter tout risque de contamination par des bactéries ou parasites comme la listéria ou le Toxoplasma gondii), de riz et de légumes sautés accompagnés d’un petit potage.

– Vous pouvez aussi opter pour une salade maison à base de viande, volaille ou poisson (bien cuit) avec des crudités, du fromage et un morceau de pain. En dessert, optez pour une compote, un fruit ou un smoothie.

Rate this post

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here