Colique de bébé : comment les soigner pour soulager le bébé ?

Femmes enceintesColique de bébé : comment les soigner pour soulager le bébé ?
- Advertisement -

Votre bébé pleure, semble fatigué, mais ne dort pas ? Il est parfois difficile de cerner la douleur chez un nouveau-né, mais la plupart du temps, il s’agit de coliques. Ces maux de ventre empêchent votre enfant de dormir confortablement. Les coliques ont des causes parfois inexplicables et sont décrites comme des crises de pleurs. Comment reconnaitre et soulager les coliques ?

À quoi sont dues les coliques du bébé ? 

Les coliques sont des crises de pleurs longues et éprouvantes pour le bébé et ses parents. Les causes sont inconnues, bien qu’on observe certains facteurs communs chez les bébés souffrant de coliques. Dans un premier temps, on remarque un inconfort intestinal, qui peut être normal chez les nourrissons. L’intestin des bébés absorbe moins les nutriments et la flore intestinale est moins développée. Ainsi, les bactéries se développent et les gaz, ainsi que les contractions douloureuses peuvent causer les crises de coliques. 

A quoi sont dues les coliques du bébé ? 
Source : shutterstock.com

En outre, on observe des allergies alimentaires qui vont forcément mettre à mal l’organisme de bébé. On constate par ailleurs que les pleurs réguliers sont fréquents lors du développement des bébés, bien que chaque pleur doit être pris au sérieux. Les fausses croyances incitant les parents à laisser pleurer leur bébé pour qu’il “fasse ses poumons” sont désormais démontées par les études scientifiques. Les bébés ressentent des émotions, parfois difficiles à assimiler et les pleurs sont leur seul moyen d’expression. Il convient donc de rassurer votre bébé avec des câlins et l’aménagement d’un cadre de vie sécurisant. 

Quelles solutions contre les coliques de bébé ? 

Pour soulager votre bébé, vous avez diverses solutions en fonction de la cause des coliques.

Les compléments alimentaires 

Si votre bébé souffre d’inconfort intestinal, on va privilégier les compléments alimentaires tels que Physionorm baby. Il s’administre sous forme de gouttes et contient des probiotiques, ainsi que de la vitamine D pour aider bébé à mieux digérer et à rétablir sa flore intestinale. 

Les huiles de massages

Le massage favorise la détente et soulage les contractions intestinales ou musculaires. C’est une solution multifonction puisque le massage est rassurant pour votre enfant. Il se sent choyé et détendu ? Utilisez cependant des huiles de massage naturelles pour préserver la peau de votre bébé.

Quelles solutions contre les coliques de bébé ? 
Source : shutterstock.com

Les solutions naturelles 

Les solutions naturelles contre les coliques consistent à rendre l’environnement de votre bébé plus confortable : baissez le son de la télé et tout ce qui peut le stimuler comme la lumière, bercez votre enfant doucement, portez-le en écharpe pour qu’il se sente en sécurité, évitez l’absorption d’air durant la tétée ou le biberon, faites lui faire son petit rot à la fin du repas, etc.

Les probiotiques 

Revenons à ces fameux probiotiques. Le microbiote de notre organisme est responsable de bien des maux… C’est pour cela qu’en tant qu’adulte, on consomme des probiotiques. On tente de rétablir l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries de l’organisme. Les probiotiques pour les nourrissons peuvent l’aider à se sentir mieux, mais il est préférable de demander l’avis du pédiatre.

Quand doit-on s’inquiéter face aux pleurs de bébé ?

Un bébé, ça pleure, c’est indéniable. Mais les pleurs intempestifs, répétitifs et chroniques sont très difficiles à vivre. Le bébé s’épuise et vous vous épuisez au même rythme. Il faut consulter un médecin, d’une part pour chercher des raisons physiologiques aux pleurs de votre bébé et d’autre part, pour parler de vous. En tant que parent, la santé de bébé passe en priorité. Le risque est de s’épuiser physiquement et mentalement sans s’en rendre compte. La parentalité est un job difficile… Un peu d’aide est la bienvenue ! 

Si vous vous sentez triste, fatigué et coupable de ne pas réussir à apaiser votre enfant, c’est normal. Ce sentiment d’impuissance est frustrant, c’est pourquoi il faut en parler. Les pédiatres ont l’habitude d’accompagner les parents, autant que les enfants. N’hésitez pas à demander de l’aide.

Quand doit-on s'inquiéter face aux pleurs de bébé ?
Source : shutterstock.com

Le syndrome du bébé secoué semble inenvisageable pour les nouveaux parents. Pourtant, l’épuisement, le stress et l’impuissance peut pousser les parents à secoué leur bébé, même si ces derniers n’ont pas l’attention de le blesser. Face à toute perte de calme, isolez-vous, quitte à laisser votre enfant seul dans une pièce, en sécurité. Appelez l’autre parent ou contactez un membre de la famille, ou bien une sage-femme si vous avez besoin de passer le relai pour vous reposer.

Rate this post

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -Ad Spot