Bébé qui saigne des gencives : que faire ?

BébéBébé qui saigne des gencives : que faire ?

La poussée dentaire chez les bébés est facteur d’angoisse et de pleurs. En tant que parent, on peut s’inquiéter, surtout si le bébé présente des saignements au niveau des gencives. Pourquoi bébé saigne des gencives ? Que faut-il faire en cas de saignements gingivaux chez un bébé ? 

Le saignement des gencives chez les bébés : à quoi cela est-il du ? 

Chez un bébé, le saignement des gencives peut être causé par :

  • Un traumatisme : votre bébé tombe ou le brossage de dents est trop agressif et voilà que des saignements gingivaux sont constatés. C’est tout à fait normal que les gencives saignent, car l’irritation sur des gencives fragiles déclenche une fissure des vaisseaux. Dans ce cas, il convient simplement de contrôler le brossage de dent et de rincer la bouche en cas de saignement.
  • Une gingivite : l’inflammation des gencives est possible, même chez les bébés. Elle est liée à une mauvaise hygiène dentaire. Lorsque les dents poussent, il est fondamental de les laver pour éviter l’apparition de tartre qui aide les bactéries à se développer.
  • La poussée dentaire : cette période de croissance est difficile pour l’enfant et pour les parents. Les bébés ne peuvent exprimer leur souffrance et pleurent. Il faut savoir que les gencives des nourrissons sont sensibles et lorsque les dents percent, il est courant qu’on observe un saignement. L’hygiène bucco-dentaire est donc primordiale dès l’apparition des premières dents.
  • Une infection : les bébés mettent à la bouche tous les objets qu’ils trouvent et ce comportement fait partie des phases normales de la découverte du monde. Néanmoins, un objet contaminé par un virus ou une bactérie peut déclencher une infection et ainsi, un saignement des gencives. En outre, les bébés peuvent être contaminés par une primo-infection-herpétique (herpès). En cas de boursouflure, il est crucial de vous rendre chez le médecin rapidement.
Le saignement des gencives chez les bébés : à quoi cela est-il du ? 
Source : shutterstock.com

Faut-il s’en inquiéter ? 

En soi, le saignement des gencives chez le bébé n’est pas inquiétant. Ce sont plutôt les symptômes associés aux saignements qui peuvent être des facteurs d’inquiétude. Par conséquent, en cas de fièvre, n’hésitez pas à demander conseil à un pharmacien de garde si votre bébé semble malade le week-end ou les jours fériés. Quoi qu’il en soit, il existe des services de santé comme les maisons médicales de garde ou SOS-Médecins pour faire examiner votre enfant. Les saignements dus à la poussée dentaire, ou à divers traumatismes, cessent instantanément. En revanche, en cas d’infection quelle que soit son origine, il est parfois nécessaire de consulter un médecin ou un dentiste afin d’éradiquer l’infection bactérienne ou virale.

Lorsqu’on parle d’hygiène bucco-dentaire, il faut savoir que la prévention est le seul moyen d’éviter les maladies parodontales. C’est pourquoi les dentistes recommandent aux parents de brosser les dents des enfants dès lors que la poussée dentaire a lieu. Pour cela, utilisez toujours une brosse à dents adaptée à l’âge de votre enfant. Le brossage de dents doit devenir un rituel. Enfin, n’oubliez pas les visites offertes par l’assurance-maladie qui ont lieu tous les 3 ans (de 3 à 24 ans) pour faire un bilan dentaire gratuit. Il s’agit du dispositif M’T dents.

Quel traitement donner à bébé ?

Le traitement des saignements gingivaux chez les bébés diffère en fonction de la cause. Lors d’une poussée dentaire, l’objectif est de réduire la douleur et d’aider des bébés à supporter la percée des dents. Pour cela, on peut lui administrer du Doliprane et l’aider à se rincer la bouche. En cas de traumatisme ou de choc, la conduite à tenir est la même. 

En revanche, lorsqu’il s’agit d’une infection, il faut mettre l’accent sur l’hygiène et le brossage des dents, bien que cela soit parfois difficile avec bébé. C’est pourquoi il est toujours préférable de prendre rendez-vous chez le pédiatre pour être certain que l’infection ne se propage pas. Le pédiatre saura vous prescrire le traitement adapté : antibiotiques, anti-inflammatoires, antalgiques, médicaments anti-viral. Il convient donc de soulager les symptômes et de traiter la cause. Pour traiter la cause, seul un médecin peut vous aider en déterminant la pathologie dont souffre votre bébé.

Quel traitement donner à bébé ?
Source : shutterstock.com

En tant que parent, on peut être tenté par l’automédication. pourtant, c’est une pratique à proscrire ! Demandez toujours conseil à un professionnel de santé avant d’administrer un médicament à votre bébé (hormis le doliprane, bien entendu). 

Rate this post

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here